Haukadalsskógur

– Tu vas en Islande pour faire un stage? Ouah, la chance! et dans quel domaine?
– La forêt, le reboisement
– Bah ya pas de forêts en Islande! il fait trop froid!
Petit dialogue entendu de nombreuses fois (en France comme en Islande).

! Attention ! Article 3615 my life un peu long, vous avez le droit de ne regarder que les photos…

Forêt autochtone islandaise : bouleaux et saules

La forêt islandaise

Alors oui il y a des forêts en Islande (1.5% du territoire) et surtout avant il y en avait! En 900, avant le début de la colonisation l’île était recouverte de 25-30% de forêts (composées de bouleaux et de saules). La disparition de la couverture végétale, 28% aujourd’hui contre 60% il y à 1100 ans s’explique par l’impact de l’activité humaine (pâturage intensif, coupes, bois de chauffage…), volcanique et d’une dégradation du climat.

L’absence de végétation combinée aux caractéristiques climatiques (froid, fortes précipitions, fort vent), géologiques et pédologiques (sols volcaniques), entraine de forts problèmes d’érosion en Islande. Pour lutter contre cette perte de sol, le gouvernement a lancé depuis de nombreuses années plusieurs programmes de lutte contre ce phénomène. Le programme de reboisement est porté principalement par l’office islandais des forêts. Skógrækt ríkisins gèrent plus de 25 forêts de reboisement autour de l’île. Les premières plantations ont commencées dans les années 50.
(ça ferait presque une introduction de rapport de stage, non?)

Mon stage

Mon stage se déroule dans l’une de ces forêts : Haukadalsskogur, dans le sud de l’Islande dans la vallée d’Haukadalur qui est très connue pour le site de Geysir. Et oui je bosse à 2 km du geyser islandais, la classe quoi! Donc c’est cool ça apporte une quantité de touristes énorme, mais à 2 km, où je suis dans ma forêt on ne voit personne de la semaine… Le premier village (dont l’unique commerce est une station essence) est à 20 km. Mais c’est sympa je suis dans une belle forêt avec pleins d’essences différentes (épinettes, pin, mélèze, bouleau..). Et oui vu que ça fait plus de 50 ans que les plantations ont commencées c’est une vraie forêt avec des arbres de plus de 10 m de haut.

L’équipe d’Haukadalsskogur

J’habite dans une maison forestière, avec les autres travailleurs : Einar le technicien responsable de cette forêt, Níels un Islandais de 25 ans et Lukasz un polonais qui vit en Islande depuis 5ans. L’ambiance est bien bonne, pour la langue ça ne se passe pas trop mal,  ils parlent souvent en islandais pendant la journée, alors là je ne comprend strictement rien (et je ne s’essaye même pas, vu comme c’est difficile), mais le soir on arrive à bien discuter en anglais (c’est pas d’une fluidité démente de ma part).

Le stage en lui même… Entretien des sapins de noël ça veut dire quoi en islandais? Moi j’avais prévu mes guirlandes, mes boules, mes santons (dans des nuances de rouge et or pour contraster avec le climat). Mais ce qui n’était pas prévu, c’est qu’ils ont des vraies forêts, avec des grands arbres! Alors finalement Christophe il fait le bucheron… Débardage, éclaircissement, il passe sa journée avec la tronçonneuse… En 3 semaines on a déjà fait 2 dessertes forestières (c’est mon tuteur de stage qui va être content!). D’ailleurs on est apparu dans les actualités du site de l’office (je vous ferrai bien la traduction mais bon…).

En effet vu que depuis le début il y a de la neige (3O cm au début), les plantations n’ont pas encore commencées, les études du sols sont quelques peu délicates (on n’a pas vu les pergélisols avec Pierre Faivre? parce que moi pour l’instant c’est ça!). Les bouleaux, saules ou mélèzes n’ont pas encore pointés le moindre petit bout de vert… Quelques débuts de reprise pour les herbes à proximité des sources chaudes, mais ça manque sérieusement…

Au début je ne faisais qu’observer, aider un peu, mais maintenant je suis plus actif, j’ai ma tronçonneuse (grosse promotion!) et donc à la fin de la journée je suis bien crevé! Sinon je commence une partie un peu plus « scientifique » (pour avoir quelque chose à mettre dans le rapport), donc je me lance dans de la cartographie. Je vais mettre à jour, vérifier leur SIG, et puis réaliser un petit bilan sur le reboisement (quelles sont les meilleures essences, quelles techniques privilégier…).

Photos

Quelques photos prisent à Haukadalsskogur, le beau temps visible sur ces photos est trompeur, en 3 semaines seulement 2 journées de ciel bleu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *